samedi 16 juillet 2016

Soupe froide de ma maman aux tomates

Comme les tomates arrivent, je ressors cette recette de l'an dernier encore jamais publiée...

Préparation: 20 minutes
Cuisson: pas de cuisson (mais il faut ébouillanter les tomates)


2kg de tomates
1 gros concombre (ou deux petits)
Une demie botte de ciboulette
Sel

Ébouillanter les tomates. Les éplucher.
Les épépiner et récupérer le jus (sans les pépins) à travers une passoire fine.
Mixer la chair de tomate avec leur jus (sans les pépins).
Éplucher et découper le concombre en petits morceaux. Le faire dessaler légèrement.
Rajouter le concombre et son jus à la soupe tomate.
Laver et émincer finement la ciboulette. Rajouter à la soupe.
Saler si nécessaire
Servir bien froid. On peut rajouter un glaçon si besoin est.
On peut aussi manger la soupe avec de la crème fraîche.

dimanche 24 avril 2016

Soupe légère à l'ail des ours et aux fanes de radis

Il me restait encore un peu de fanes de radis de ma botte de vendredi... Et il était temps de m'en servir (trop passées aussi pour être mangées crues). Or ce matin je suis allée cueillir de l'ail des ours. Et voici donc une soupe toute légère où la verdure est à peine cuite et tellement odorante...

Préparation: 5 min
Cuisson: 20 minutes


Une petite pomme de terre, épluchée et lavée
Une carotte, grattée et lavée
Une poignée de fanes de radis lavées
Une poignée d'ail des ours lavé
Sel, poivre 

Découper la pomme de terre et la carotte et les placer dans une casserole.
Bien couvrir d'eau et faire cuire pendant 15 minutes.
Émincer les fanes et l'ail des ours.
Jeter dans la casserole et faire à peine cuire (2-3 minutes).
Mixer le tout et commencer son repas en se réchauffant !

samedi 23 avril 2016

Légumes et fanes sautés au curcuma

Je suis en train de mener une formation pour limiter le gaspillage alimentaire. Alors quand j'ai vu que j'avais une belle botte dans mon panier de cette semaine, je me suis demandée ce que je pouvais faire à part une soupe... Coup de bol pour une recette anti-gaspi, il me restait aussi des branches d'épinards (j'avais utilisé les feuilles pour une salade)!

Préparation: 10 minutes
Cuisson: 10 minutes


Un gros oignon
Une carotte
Une poignée de fanes de radis, bien lavées et essorées
Une poignée de branche d'épinards bien lavées et essorées
Deux-trois morceaux de curcuma frais
Deux gousses d'ail
De l'huile d'olive
Pour la sauce : de la sauce de soja, de l'alcool fort (j'ai utilisé de la vodka)

Éplucher l'oignon et le découper en fins quartiers.
Gratter, laver et découper la carotte en rondelles.
Jeter sur la poêle bien chaude.
Pendant ce temps, éplucher l'ail et l'émincer. Émincer aussi le curcuma.
Découper les fanes et les branches d'épinards.
Jeter le tout dans la poêle et faire cuire quelques minutes.
Rajouter un jet de sauce de soja et d'alcool et bien remuer.
Servir avec du riz.

samedi 2 janvier 2016

Chers tous,
Je vous souhaite une très bonne année de 2016!
Ceci est aussi l'occasion de vous annoncer que je mets ce blog en pause pendant une durée indéterminée. Mon projet professionnel et mes autres activités requièrent tout mon temps. Bien que fortement liés aux thématiques de ce blog, je ne saurais en assumer un suivi et une mise à jour réguliers.
Toutes les recettes restent disponibles et, je l'espère, utiles à accommoder vos paniers, courses du marchés, ou dons de voisins ou amis!
N'hésitez pas à continuer à commenter et partager!
Bonne route à vous tous!
Marcelline


dimanche 1 novembre 2015

Radis noir à la crème

Beaucoup de personnes se trouvent complètement dépourvues devant le radis noir. D'autres, comme Juliette, l'adore. A la maison, on l'a toujours mangé cru, éventuellement avec du pain et du beurre. Voici une autre manière très simple de le manger, qui peut faire une petite entrée.

Préparation: 5 min
Cuisson: pas de cuisson


1 radis noir
2 cuillères à soupe de yaourt ou crème fraîche ou une de chaque
Sel, poivre
1 cuillère à café de moutarde (facultatif)
(Légumes d'Agricovert)

Éplucher le radis. Le râper.
Mélanger la moutarde (si utilisée) avec le yaourt ou la crème, le sel et le poivre.
Rajouter le radis et bien mélanger le tout.

lundi 19 octobre 2015

Boulettes de chou et lentilles

Le festival Alimenterre vient d'avoir lieu. Il y a deux ans justement, avec Mélanie et Sabine, nous y avions participé à un atelier de cuisine animé par Rencontre des continents (cette année, il était co-animé par Nicolas de Fristouille). Nous avions appris une base pour faire des boulettes: moitié légumineuse cuite, moitié légumes crus. Voici donc une version chou et lentilles corail.

Petits conseils du jour:
  1. On peut modifier à sa guise les lentilles et les légumes, en fonction de ses goûts
  2. Ces boulettes sont parfaites chaudes ou froides, donc on peut les emporter le lendemain pour le repas du midi...
  3. La chapelure est à la base une préparation pour récupérer le vieux pain. Gardez donc vos vieux morceaux et mixer-les ou passez-les à la machine à viande. Attention, elle finit par rancir au bout de quelques mois. Vous pouvez donc la congeler (voire congeler le vieux pain que vous utiliserez alors plus tard). Enfin, si vous n'avez pas de vieux pain, vous pouvez toujours passer dans une boulangerie et demander à récupérer les miettes de la trancheuse...

Préparation: 20 min
Cuisson: 30 min

1 tasse de lentilles corail crues
1 quart de chou rouge
1 carotte
Chapelure
Sel, poivre, huile
(Légumes d'Agricovert)

Faire cuire les lentilles corail jusqu'à l'absorption complète de l'eau.
(ou bien égoutter les lentilles une fois cuites en récupérant l'eau lentillée pour une soupe)
Pendant ce temps, éplucher et laver le chou et la carotte. Les mixer.
Mélanger une tasse de chou/carottes et une tasse de lentilles (ou tout autre contenant, l'important c'est une proportion égale de chaque préparation). Saler et poivrer.
Façonner des boulettes, les rouler dans la chapelure.

Faire cuire dans une poêle avec un fond d'huile en remuant bien.
Essorer une fois les boulettes cuites. 

dimanche 11 octobre 2015

Makis

Makisu vient de s’agrandir en bas de chez moi... je ne suis pas complètement convaincue par leur offre ni leur formule, mais au moins ils ont le mérite d'avoir suscité en moi le désir de faire des makis :) Une fois qu'on a la main, on fait ces makis assez vite et surtout en très grand quantité: le plus long, c'est la cuisson du riz (surtout quand on en a pas fait assez).

Petits conseils du jour :
  1. Privilégiez la cuisson du riz à l'asiatique (poter l'eau avec le riz à ébullition, donner un coup de cuillère puis couvrir et soit 1) mettre au feu minimum jusqu'à absorption complète de l'eau, soit 2) mettre sous sa couette jusqu'à absorption complète de l'eau – cette cuisson a l'avantage de ne pas accrocher au fond de la casserole et de garder le riz au chaud)
  2. Si vous utilisez du poisson, évitez le thon rouge en voie d'extinction...
  3. Un tapis à maki est bien pratique pour les façonner
  4. Consommez les makis aussi vite que possible car ils ont tendance à tourner le lendemain (à cause du vinaigre)
Préparation: (15 minutes)
Cuisson: (20 minutes – pour le riz)


1 tasse de riz
1 càs de vinaigre de riz
1 càs de sucre
1 carotte
1 quart de courgette
1 petit morceau de concombre
1 œuf
1 demie tomate
Sauce soja et wasabi
Feuille d'algues pour makis
(pour une vingtaine de makis – jouez sur la quantité de riz pour faire des rouleaux supplémentaires)
(Légumes d'Agricovert)

Faire cuire le riz à raison d'un volume de riz pour 2 volumes d'eau.
Mélanger le vinaigre et le sucre.
Une fois le riz cuit, rajouter le vinaigre sucré et bien mélanger, idéalement en brassant jusqu'à ce que le riz soit froid.
Préparer tous les légumes en les épluchant (si nécessaire), en les lavant et en les découpant en bâtonnets.
Faire une omelette fine avec l’œuf.
Préparer une feuille d'algue : étaler dessus une couche de riz. Placer dans une longueur un mélange des légumes et de l’œuf. Jouer sur les mélanges variés dans chaque rouleau.
Rouler délicatement la feuille d'algue (avec un tapis à maki, c'est beaucoup plus facile).
Découper des rondelles pour former des makis.
Manger avec de la sauce soja et du wasabi.